Milky-Way-over-Moon

L’expérience enseigne – je ne suis pas mes idées

L’idée :

Seule l’expérience enseigne.

Paulo Coelho dans Veronika décide de mourir :

Ce que l’on raconte aux gens ne leur apprend jamais rien, ils doivent le découvrir par eux-mêmes

Dans Matrix, Morpheus dit à Neo :

Il y a une différence entre connaître le chemin et arpenter le chemin

There’s a difference between knowing the path and walking the path

Léonard de Vinci :

Les choses de l’esprit qui ne sont pas passées par les sens sont vaines

Malraux :

Les idées ne sont pas faites pour être pensées, mais pour être vécues

Un exemple : je ne suis pas mes idées – We can agree that we disagree

J’ai appris, intellectuellement, que je ne suis pas mes idées, et donc quelqu’un peut ne pas être d’accord avec mes idées, tout en étant d’accord avec moi, en me respectant et se respectant.
Je l’ai compris intellectuellement. J’ai trouvé ça extrêmement intéressant et utile pour moi. Mais dès la première discussion passionnée avec quelqu’un qui n’était pas d’accord avec moi, j’ai reconnu en moi le sentiment de frustration caractéristique.

Cette nouvelle information, restée dans le mental, n’avait pas « imprégné ma chair », et ne servait donc à rien.

Il m’a fallu pas mal de libérations émotionnelles pour aujourd’hui vivre avec très peu de sensation désagréable, voire aucune, qu’on puisse ne pas partager mon point de vue.

Donc maintenant j’ai vécu l’expérience de « je ne suis pas mes idées », j’ai compris ce que ça voulait dire, je peux écrire un article dessus, je me suis approprié cette idée. L’expérience m’a enseigné!!

 

A quoi ça sert de savoir ça? Exemple avec nos enfants

C’est bien sûr valable pour nos enfants, qui ont besoin de vivre les choses pour comprendre. On peut expliquer le plus clairement du monde quelque chose, seule leur propre expérience permet une réelle assimilation des « leçons ». Il ne sert à rien de se lamenter en se disant qu’ils ne profitent pas de notre expérience!

Personne ne peut profiter vraiment de l’expérience de quelqu’un d’autre. Ce qu’on vit nous sert à nous, et peut servir à proposer des pistes aux autres, ensuite, à chacun d’explorer!

 

Comment ça pourrait nous aider à nous libérer et être plus légers dans la vie?

Il parait que notre plus grande peur, c’est la peur de mourir. Il parait l’expérience de mort imminente transforme ceux qui la vivent, ils deviennent plus lumineux, légers. Peut être que cette expérience les a libéré de la peur de mourir, tout simplement.

Et si c’était en ça que consiste, en fait, la transe ou le voyage chamanique (sans entrer dans un débat de terminologie!)?

 

Et si une libération émotionnelle nous donnait cette expérience de l’émotion?

Quand on libère une émotion, quelle que soit la méthode, on la laisse vivre. Donc on la vit!! (eh oui, on apprend des trucs, sur ce blog!) Donc non seulement elle se libère (!), mais aussi on l’a expérimentée, on la connait, et donc on en a beaucoup moins peur.

Quoi, au pire du pire la solitude ça ne peut me faire que ça? Quoi ça ne me tue pas, en fait? Bon, alors la solitude n’est plus mon ennemie!

 

Source : http://inspira-ques-tions.fr/veronika-decide-de-mourir/

Leave a Comment